window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-173146490-1');
J’égrène les jours depuis le premier
Les soleils passent
mais ne se ressemblent guère…
Le temps lui même a changé
On dirait qu’il s’est même rallongé
Quand il s’est arrêté pour m’embarquer
Les secondes ressemblaient à une éternité
Et toute l’histoire a un battement de scilles
s’est résumé…
On a appris à négocier les virages
La vue est plus belle
au dessus du vide
à guetter le naufrage
Douce était notre montée
Pour atteindre les sommets
longue la route nous semblait
Et quand la descente a finit par arriver
Tristement on a repris la route pour rentrer…
Un carrefour et les routes se séparent….
Les routes resteront la…
C’est nous qui prendront un nouveau départ….
J’ai toujours cru….
non, même pas vrai
il y a longtemps
que j’ai cessé de croire….
Il faut se rendre à l’évidence
On va cesser de se voir….
Derrière je ne vois plus mes traces
peu importe, la route avance…
Les jours s’égrènent
sans plus les compter …
A quoi bon
il n’y a plus de rendez-vous à manquer…..
7 sept. 2014 à 16:48

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.