window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-173146490-1');

Dans dix jours on devait le fêter

notre 1er anniversaire,

je l’attendais…

Je me souviens encore

de tout ce qu’on a Traversé

quand pour la première fois

Je l’ai rencontrée …

quand je l’ai embrassée…

quand je l’ai enlacée..

quand on s’est assis pour notre premier café

Quand je lui ai pris la main pour nous balader

Quand je l’ai regardée

De près, de la tête aux pieds

Elle était certes âgée

Mais de l’allure elle avait

son passé on pouvait le deviner

Arrogante mais réservée

Chic mais mais débordante de générosité

La femme qui se retient

mais qui sait aimer

Les bras ouverts elle m’accueillait

Je n’étais pas le seul prétendant

On était un paquet

Certain la séduisaient avec l’argent

d’autre avec la beauté

Mais elle s’en foutait

Elle n’avait des yeux que pour moi

Ou elle me faisait le sentir

Du moins je l’ai pensé

Même la mer n’arrêtait pas de la caresser

Je la comprends,

comment lui résister

Mais les amours d’été

Doivent à la fin de la saison s’arrêter

On devait se quitter

Et comme un gamin insatiable

Je lui ai promis

Que je reviendrais

Et on reprendra

la où on a tout laissé

Oh Beyrouth,

vas-tu me pardonner?

De t’avoir laissé

après notre coup de foudre

Notre dernier été

J’aurais bien aimé rester

cet étranger qui continue à te rever

plutôt que ces cauchemars qu’il va endurer…

Dors bien la perle de la Méditerranée

Ce n’est qu’une nuit

et demain

c’est sûr

tu vas te réveiller….

S’il te plaît…

Dis moi que c’est vrai…


2 commentaires

THIERRY PETIT · 10 mars 2021 à 13 h 26 min

Une vague d’émotion,
car je fus moi aussi conquis , anonyme parmi tous ses courtisans silencieux,
rien qu’un étranger venu panser ses blessures qcq mois,
et qui repartit comme un vagabond au coeur lourd

bien à Vous

    Nawar Zreik · 10 mars 2021 à 13 h 53 min

    Mon cher Thierry, on en est tous là, mais c’est ca, entre autre qui fait la richesse des lieux…. ce petit rien qu’on apporte chacun…

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.