window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-173146490-1');
A propos de « dimou krassi » comme l’a expliqué un ami à moi….   «Renoncer à sa liberté c’est renoncer à sa qualité d’homme, aux droits de l’humanité, même à ses devoirs.» «Ou le luxe est l’effet des richesses, ou il les rend nécessaires ; il corrompt à la fois le riche et le pauvre, l’un par la possession, l’autre par la convoitise.» «S’il faut obéir par la force on n’a pas besoin d’obéir par devoir et si l’on n’est plus forcé d’obéir on n’y est plus obligé.» «L’homme est né libre, et partout il est dans les fers. Tel se croit maître des autres, qui ne laisse pas d’être plus esclave qu’eux.» «Le chef est l’image du père, le peuple est l’image des enfants, et tous étant nés égaux et libres n’aliènent leur liberté que pour leur utilité.» «Qui veut conserver sa vie aux dépens des autres doit la donner aussi pour eux quand il le faut.» «Les peuples ainsi que les hommes ne sont dociles que dans leur jeunesse, ils deviennent incorrigibles en vieillissant.» «Les citoyens d’un même Etat, les habitants d’une même ville ne sauraient vivre toujours seuls et séparés.» «De lui-même le peuple veut toujours le bien ; mais, de lui-même, il ne le voit pas toujours.» «Les esclaves perdent tout dans leurs fers, jusqu’au désir d’en sortir.» «Les lois sont toujours utiles à ceux qui possèdent et nuisibles à ceux qui n’ont rien.» «Souvenez-vous que les murs des villes ne se forment que du débris des maisons des champs. » «La peine de mort infligée aux criminels peut être envisagée à peu près sous le même point de vue : c’est pour n’être pas la victime d’un assassin que l’on consent à mourir si on le devient.» «L’impulsion du seul appétit est esclavage, l’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite est liberté.»   Ce sont des extraits du « contrat social » de Rousseau en 1761 un des deux textes fondateurs de la démocratie des temps moderns avec celui de Hobbes, 1651 dans « Léviathan »   Le texte a été écrit en 1761 et publié pour la 1ere fois en 1772, la « convention national » date de 1792 le début de la république, et la 1ere suffrage universel, 1799 suffrage universel masculin rétabli, 1848 suffrage universel masculin sauf pour les militaires, 1944 droit de vote pour les femmes.   Entre 1761 et 2011 il n’y a pas eu que des démocrates, il y a eu des guerres des morts des injustices et il y en aura encore mais ON EST EN DEMOCRATIE et cela a un prix, et les peuples opprimées ont aussi le droit à cela, et ca va leur couter cher, mais ca vaut le coup..
Mis à jour : 4 avr. 2011 à 00:31
Catégories : Divagations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *