window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-173146490-1');

J+… je ne sais plus combien…J’ai arrêté de compter

Oui elle commence à se faire sentir la privation,
Sortir me manque, aller manger une pizza… me perdre dans une librairie et l’odeur des livres autour… m’étonner devant les prix des appareils Apple dans une Fnac ou encore rouspéter contre les parisiens dans les bouchons…
Me balader dans le quartier latin.. prendre un sorbet chez Berthillon… me mettre sur la terrasse d’un café… retrouver l’obscurité d’une salle de cinéma … Je ne sais pas quand je vais pouvoir battre le bitume à nouveau…
pourtant une lumière jaillit de cette noirceur, la pollution à Paris diminue d’une façon spectaculaire … les eaux de Venise ont changé de couleur même les dauphines se sentent dépaysés
C’est tragique , le virus qui nous tue par les poumons libère ceux de la terre…
Deux semaines avec la mort, Faut-il avoir une menace pour nous rappeler que cette terre s’essouffle… avons-nous réalisé notre fragilité?
Réalisons nous qu’on a encore la possibilité de nous sauver et sauvegarder notre terre ?
Y aura t il des J+n encore pendant longtemps avant que ça soit notre jour J?
On dit que ce virus est faible pour un homme mais féroce contre l’humanité… il est temps que l’humanité montre qu’elle peut agir comme un seul homme…

31 mars 2020 à 00:49


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.