window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-173146490-1');

Maîtrise-t-on nos rêves
Pas ceux d’une vie
Mais ceux d’une nuit
Enfin ceux qu’on achève
Je ne vous parle pas
De ceux dont on raffole
Mais ceux qui nous affole
Ceux qui rapproche du trépas
Qui nous empêche de regagner nos lits
Là où on revit tous nos soucis
De temps à autre
On croise nos bien-aimés
L’espace d’un rêve,
On les a retrouvés
On n’ouvre plus les yeux
De peur de se les faire ré-arracher
A tort on va les craindre
Pourtant la vie est souvent
Plus dure à supporter
On sait ce qu’il nous attend
Quand on va se réveiller
Alors restons y un peu encore
Juste quelques moments
Est-ce notre vie est celle qu’on a rêvé ?
Ou est-ce un mauvais rêve
Qu’on est en train d’endurer
Revenons à nos rêves
Là où on peut se laisser aller
Et y vivre nos secrets les plus inavoués
Là où la morale laisse place à l’inventivité
Là ou même la gravité
Laisse place à la liberté
On peut voler
S’écraser
Se lever
Et puis en rigoler
Un espace-temps
Qui nous est réservé
Pourtant, on a du mal
à s’en rappeler
ou encore moins
à les raconter
Parfois torrides
Parfois flemmards
Chacun son rythme
Et son histoire
Ces moments d’une nuit …
Ou d’un soir…
Que certains appellent CAUCHMARES
On vole au temps
Quelques instants
Enfin on le croit
Puis souvent
D’un coup de réveil
Il nous révèle:
Les variables, c’est vous
Et Je suis le constant…

Catégories : Vers Libre

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *